La Maison Blanche peut enfin pousser un soupir de soulagement. Les États-Unis ont évité une fermeture du gouvernement fédéral à la dernière minute, le Sénat ayant adopté une législation d’urgence seulement trois heures avant la “Shutdown” qui a permis la poursuite temporaire de son financement.

Dans un ultime effort pour éviter la paralysie, la Chambre des représentants a initialement adopté ce texte soumis par le chef républicain de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy. Adopté avec 335 votes favorables (91 votes défavorables) à la Chambre, il a ensuite été soutenu par 88 sénateurs contre 9 votes au Sénat, évitant ainsi une “Shutdown” qui aurait mis les fonctionnaires fédéraux en congé technique et aurait réduit l’aide alimentaire à certaines personnes.

États-Unis Shutdown : Des millions d’Américains ont été affectés.

Le gouvernement se prépare à une nouvelle fermeture totale ou partielle des services à quelques heures seulement de la date limite. Les fonctionnaires ont été informés de la paralysie imminente, et des milliers d’entre eux ne s’attendent plus à être payés tant que le problème ne sera pas résolu. Selon La Tribune, lors des dernières paralysies similaires en 2013 et 2018, 850 000 des 2,1 millions de fonctionnaires gouvernementaux ont été mis en congé technique.

Cela s’applique également aux 13 million de militaires en service qui travailleront gratuitement pendant la fermeture. Une aide alimentaire pourrait également être temporairement refusée à certains clients.

De plus, parce que les gardes forestiers sont rémunérés par l’État, la plupart des parcs nationaux emblématiques des États-Unis, tels que Yosemite et Yellowstone, seront fermés. Le transport aérien devrait également être gravement touché car les contrôleurs de la circulation aérienne et les agents de la Transportation Security Administration (TSA) sont affectés.

Projet sur l’Ukraine

Aide à l’Ukraine, un sujet controversé parmi les démocrates et de nombreux républicains, est totalement absent du texte.

Les législateurs devront désormais débattre d’un projet de loi distinct prévoyant 24 milliards de dollars d’aide militaire et humanitaire à l’Ukraine, que Joe Biden souhaitait inclure dans le budget. Selon les médias américains, un vote pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine.

La Maison Blanche avait d’abord insisté pour que ces 24 milliards de dollars d’aide soient inclus dans le projet de loi budgétaire.

“Ce que la Russie a fait était incorrect. Mais quoi que nous fassions, je crois que nous devons définir ce que signifie la victoire et quelle devrait être notre stratégie”, a déclaré Kevin McCarthy aux journalistes.

“Je pense qu’il y a une réelle frustration à travers l’Amérique, qui voit ce président ignorer les frontières des États-Unis et être plus préoccupé par un autre endroit”, a-t-il déclaré, faisant allusion à ce que les républicains appellent “la crise migratoire aux États-Unis”.

Un petit groupe de législateurs républicains pro-Trump a refusé de fournir toute aide supplémentaire à Kiev, affirmant que l’argent devrait être utilisé pour résoudre la situation migratoire.

Ces nominés par Donald Trump, qui exercent une influence disproportionnée en raison de la majorité républicaine à la Chambre, ont été dirigés par l’ancien président, qui pourrait affronter Joe Biden en 2024, pour “paralyser” le gouvernement fédéral à moins qu’il ne gagne son cas sur “toutes” les préoccupations budgétaires à l’étude.

La législation d’urgence adoptée par le Congrès prévoit le financement continu de l’administration pendant 45 jours. Si elle n’avait pas été adoptée avant minuit, la première économie mondiale aurait ralenti ce dimanche : 1,5 million de fonctionnaires fédéraux auraient été privés de salaire, le trafic aérien aurait été perturbé et les visiteurs des parcs nationaux auraient été refoulés.

Les législateurs devront maintenant débattre d’un projet de loi distinct prévoyant 24 milliards de dollars d’aide militaire et humanitaire à l’Ukraine, que Joe Biden voulait inclure dans le budget. Selon les médias américains, un vote pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine.”

Shutdown

McCarthy est sous pression de la part des partisans de Trump.

“Ce que la Russie a fait était incorrect. Mais, quoi que nous fassions, je crois que nous devons définir ce que signifie la victoire et quel devrait être le plan”, a déclaré McCarthy aux journalistes. “Je pense qu’il y a une réelle frustration à travers l’Amérique qui voit ce président ignorer nos frontières et se préoccuper davantage d’un autre endroit”, a-t-il ajouté, faisant allusion à ce que les républicains qualifient de “crise des migrants aux États-Unis”.

Quelques élus républicains trumpistes ont refusé de fournir davantage d’aide à Kiev, arguant que ces fonds devraient être utilisés pour gérer la situation migratoire. Ces appointés de Donald Trump, qui exercent une influence disproportionnée en raison de la majorité républicaine à la Chambre, ont été dirigés par l’ancien président, qui pourrait affronter Joe Biden en 2024, pour “paralyser” le gouvernement fédéral à moins qu’il ne remporte son dossier sur “toutes” les préoccupations fiscales à l’étude. La position de Kevin McCarthy dans ces négociations est compromise car il a été élu au détriment de multiples négociations avec les trumpistes.

Lire Aussi : ETRANGER EN FRANCE : UN VOYAGE À TRAVERS LE PAYS DE LA CULTURE.

Lire Aussi : LA PLUS BELLE FEMME DE FRANCE BETUL YILMAZTURK : RÉAGIT DE SA NOMINATION

Lire Aussi : STAGE RÉCUPÉRATION POINTS 99 EUROS : GUIDE ULTIME POUR SAUVEGARDER VOTRE PERMIS DE CONDUIRE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here